La Gymnastique Artistique Féminine

Travail réalise en 2012 par Aitana Damri - Gymnaste du NAG

 

 

Introduction

J'ai décidé aujourd'hui de vous parler de la gymnastique artistique car c'est mon sport favori que je pratique depuis l'âge de 3 ans. J'ai commencé en Baby gym avec 1h30 d'entrainement par semaine pendant deux ans. Ensuite je suis allée dans le groupe compétition 8 heures semaine.

Cette nouvelle saison (2012-2013) je m'entrainerai au N.A.G. 14 heures par semaine. C'est ma passion.

 

 

Qu'est-ce que la gymnastique artistique ?

La gymnastique artistique est un sport complet qui demande de la force, souplesse, équilibre, technique et une touche artistique.Il y a la gymnastique artistique masculine appelée aussi GAM et la gymnastique artistique féminine appelée GAF.
Les hommes travaillent sur 6 agrès (Saut, Cheval d'arçon, Barre fixe, Barre parallele, Anneaux et Sol).
Les femmes travaillent sur 4 agrès (Saut, Barre, Poutre, Sol)

 

Les 4 agres de la gymnastique artistique féminine

Le saut

Le saut de cheval, plus souvent appelé table de saut, est de 1,25 metre de hauteur pour les filles. Les plus jeunes gymnastes, selon la division dans laquelle elles concourent, travaillent sur une table placée plus bas. C'est un agrès qui demande force, dynamisme et technique. 
Avec cette table de saut il faut ajouter une piste d'élan de 25 mètres, un tremplin ou un trampoline pour les plus jeunes, et un tapis de réception.

 

Les barres asymétriques

Les barres asymétriques sont 2 barres en bois placées à une hauteur différente et d'une armature en acier. La barre inférieure est placée à 1,70 m de haut et la barre supérieure a 2,50 m de haut. Les 2 barres peuvent être écartées jusqu'à un maximum de 1,80 m en fonction de chaque gymnaste.

L'exercice aux barres comprend une entrée: c'est-a-dire un exercice acrobatique permettant d'attraper une barre, ensuite il y une composition de plusieurs mouvements soit en avant, en arriere, au-dessus, ou en-dessous de la barre et pour terminer, une sortie qui est le dernier exercice avant que les pieds ne touchent le sol avec bien évidemment aucun déséquilibre.

A partir d'un certain niveau, les gymnastes utilisent de lamagnésie pour rendre les barres moins glissantes et la plupart utilisent également des maniques qui leur permettent d'avoir une meilleure prise aux barres.

 

La poutre

La poutre est un agrès d'élégance, de souplesse et surtout, d'équilibre. Il est reconnu comme l'agrès le plus difficile de la gymnastique car le risque de chute y est tres élevé. La poutre fait 120 cm de haut, 5 metres de long et seulement 10 cm de large. Elle est recouverte de cuir ou de daim.

A l'entraînement, les gymnastes peuvent s'exercer sur une poutre basse, placée à quelques centimetres du sol, ou sur un banc ou encore une ligne sur le sol. Les enchainements à la poutre sont un mélange d'acrobaties, de danse et de sauts. Ils doivent obligatoirement comporter une entrée et une sortie.

Le mouvement à la poutre doit être d'une durée maximum d'une minute et 30 secondes. En cas de chute, la gymnaste a 10 secondes pour remonter sur la poutre

 

Le sol

L'exercice au sol est un mélange de danse, d'acrobaties et de souplesse.

Les exercices se réalisent sur un praticable, (un tapis posé sur un plancher en bois rebondissant grâce à des ressorts). Une ligne délimite un carré de 12 sur 12 metres dans lequel doit se faire tout l'enchainement sinon on perd des points.

 

La tenue d'une gymnaste :

Lors des entraînements, nous portons un maillot à courtes ou à longues manches. Aucune couleur ou tissus n'est imposé, tandis qu'en compétition toutes les gymnastes du même club doivent porter un maillot identique

Lors des compétitions, afin de ne pas prendre froid en attendant notre tour, nous sommes autorisées à porter un training qui reprend les couleurs et le logo de notre club.

Le port de chaussons est également autorisé, en effet certaines gymnastes préferent réaliser leurs exercices en chaussons plutôt que pieds nus.

Voici les différents éléments de la tenue.

 

Conclusion

Pour terminer, la gymnastique artistique féminine peut se pratiquer soit pour le plaisir soit en compétition.

Pour le plaisir, car elle permet de développer et maitriser son corps et ses émotions.

En compétition, à différent niveaux de difficultés et par catégories d'âge. En fonction de ce que l'on est capable de faire, on peut présenter lors de ces concours une partie ou la totalité des agrès.

Toutes les gymnastes du N.A.G. (avec les baby gym) seront ravies de vous voir lors d'un de nos futurs galas de démonstration. (a suivre dans nos actualités sur ce site).

A bientôt!

 

Aitana